soso1.png

MON PARCOURS 

 

Après une licence d’Histoire de l’art et archéologie, j’ai suivi la formation de Restaurateur du Patrimoine en spécialité Arts graphiques à l’Institut national du patrimoine. 

Au cours de cette formation, j’ai participé à plusieurs chantiers de restauration et de conditionnement (FRAC de l’île de la Réunion, Château de la Moglais, Musée Jaquemart-Andrée, Archives Départementales du Val de Marne) et de réalisé des stages au sein d’ateliers privés et d’institutions publiques : Musée du Louvre, Rijksmuseum à Amsterdam, Musée Egyptien de Berlin.

MES COMPÉTENCES

 

Mes compétences se portent sur la restauration d’œuvres graphiques aux techniques et supports variés (dessins, gravures, estampes, affiches, objets 3D, papier mâché, maquettes, etc.)

En plus de mes compétences en arts graphiques, un profond intérêt pour le papyrus m’a poussée à apprendre la restauration de ce matériau. Après un stage à l’Ägyptisches Museum und Papyrussamlung à Berlin avec la restauratrice Myriam Krutzsch, j’ai consacré mon mémoire de fin d’étude à la conservation-restauration d’un Livre des Morts sur papyrus d’époque ptolémaïque (332 – 30 avant J.-C.) appartenant au musée du Louvre. Ce projet a été l’occasion de mener des recherches sur les éthers cellulosiques et les matériaux de renforts translucides dont les films de nanocellulose pour la consolidation du manuscrit. J’ai publié mon travail de mémoire dans la revue Patrimoines (« Quand un Livre des Morts reprend vie : la reconstitution d’un papyrus funéraire », Patrimoines, n°15, Editions de l’Epure, Paris, 2020).

soso_egypte.png

ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

J’exerce mon activité professionnelle en indépendante depuis septembre 2019. Membre de plusieurs groupements (Quai Branly, Musée de la Marine), je travaille depuis janvier 2020 à mi-temps aux Archives Nationales dans le cadre du projet « Papyrus Médiévaux des Archives nationales : vers une meilleure connaissance de l’écrit au haut Moyen Âge » (PapMedAn), où j’étudie l’ensemble des papyrus mérovingiens et carolingiens. Depuis mars 2020, je travaille également à la conservation de deux manuscrits sur papyrus de Sheikh Abd el-Gurna au Musée copte du Caire.